Intérim : quels avantages pour les salariés ?

Sommaire

Contrairement à certaines idées reçues, le travail en intérim cumule les avantages pour le salarié. Tremplin pour l'embauche en CDI, multiplication des expériences, développement de son réseau, variété des missions, rémunération avantageuse... Ooreka fait le point. 

Les principes du travail en intérim

Dans le travail intérimaire, des entreprises spécialisées, appelées agences intérimaires ou agences de travail temporaire, recrutent des salariés au profit de leurs entreprises clientes. Objectif : répondre à des besoins ponctuels de main-d’œuvre (remplacement, accroissement temporaire du volume d’activité…).  Pour chaque mission confiée à un salarié, un contrat de travail temporaire est conclu, divisé en 2 contrats :

  • un contrat de mise à disposition, signé entre l’agence de travail temporaire et l'entreprise cliente ;
  • un contrat de mission, conclu entre l’intérimaire et l’agence de travail temporaire.

L’agence intérimaire est l’employeur légal du salarié. C’est elle qui le rémunère.

Travail en intérim : de multiples avantages pour un parcours professionnel

Le recours au travail temporaire conjugue de multiples atouts côté salarié.

Conserver un emploi en période de crise économique 

Faire des missions d'intérim évite de rester inactif en attendant de décrocher un emploi stable.

Bénéficier du soutien d’une structure

L’un des principaux avantages de l’agence intérim réside dans la capacité de conseil qu'elle apporte à une personne en recherche d’emploi. À la clé, un accompagnement solide et une prise en charge logistique de poids : c'est l'organisme qui se charge de démarcher les entreprises utilisatrices.

Acquérir de l'expérience et étoffer son réseau

Un avantage qui touche au premier chef les 18-35 ans, qui constituent la majorité des travailleurs temporaires. L'intérim leur offre la possibilité de multiplier les missions en entreprise sans passer par le réseau traditionnel de recherche d'emploi. Ils peuvent ainsi agrémenter leur CV de précieux mois ou années d'expérience et, par la même occasion, se constituer un réseau, la multiplication des missions étant un accélérateur de rencontres professionnelles. Un atout considérable, notamment pour les commerciaux.

Augmenter ses chances de décrocher un CDI

Près d'1 salarié sur 4 s'est vu proposer un CDI à la fin de sa mission de travail temporaire. Un atout de poids, notamment à la sortie des études ou après une longue période d'inactivité professionnelle.

Pour le salarié, les expériences successives sont autant d'occasion de démontrer ses compétences, ses qualités et son sérieux à un employeur.

De plus, la présence de missions intérim dans un CV, gage d'une capacité d’adaptation et d'un goût de la découverte, est souvent appréciée des entreprises. Lesquelles ont de bonnes chances, de ce fait, de mettre le CV du candidat sur le haut de la pile lorsque l'occasion se présentera d'embaucher en CDD (contrat à durée déterminée) de longue durée ou en CDI (contrat à durée déterminée).

L'intérim, un contrat CDI à lui seul

Depuis mars 2014, un nouveau dispositif réglementaire a vu le jour : le CDI intérimaire. Basé sur le principe de périodes de mission et d'autres dites d'intermission, il permet à l'intérimaire de profiter de la sécurité et des avantages du CDI. De manière générale, depuis 2005, les agences de travail temporaire peuvent aussi proposer des CDD et des CDI : toutes les options sont possibles.

Accéder à une formation professionnelle

Le travail en intérim, comme en CDD ou en CDI, ouvre droit à des formations professionnelles, permettant d'approfondir ses connaissances, d'ajouter une seconde compétence à son profil ou de se reconvertir. C'est un point essentiel dans un contexte d'évolution rapide des pratiques professionnelles, entraînant la nécessité d'actualiser toujours plus fréquemment ses connaissances.

Une diversité motivante

Changer régulièrement de mission ou d'employeur, voire de secteur professionnel, permet d'éviter la lassitude. Un environnement particulièrement motivant pour les jeunes. 

Un planning plus flexible

L'intérimaire dispose d'une flexibilité précieuse qui lui permet de trouver un juste équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Il peut orienter le choix de ses missions en fonction de ses priorités :

  • temps complet ou partiel ;
  • alternance de périodes travaillées et non travaillées ;
  • choix du périmètre géographique ;
  • missions courtes ou longues ;
  • spécialisation dans un secteur précis ou exploration de plusieurs domaines.

Avantages financiers du travail en intérim

Du fait des spécificités du travail intérimaire, le salarié temporaire bénéficie d'avantages financiers compensateurs. Pour la même tâche qu'un CDI, l'intérimaire a deux lignes de plus sur sa fiche de paie : 

  • l'indemnité de fin de mission (10 % de la rémunération brute) ;
  • l'indemnité compensatrice de congés payés (10 % de la rémunération brute, également). 

Autant de points qui expliquent la réputation de "bon payeur" de l'intérim, ce type de mission étant plus rémunérateur que les autres types de contrats.

Intérim

Intérim : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différentes modalités
  • Des conseils sur le cadre légal
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider