Sommaire

Les travailleurs en intérim peuvent bénéficier de coups de pouce dans de nombreux domaines de la vie quotidienne : accès à la location et à l’achat, conseils de financement, solutions de garde d’enfant, loisirs, santé... Ooreka fait le point sur ces droits sociaux. 

C'est via FASTT (Fonds d’action sociale du travail temporaire), une association liée aux entreprises de travail temporaire, que sont rassemblées et que s'organisent les différentes aides et droits sociaux disponibles pour les intérimaires.

Les aides sont diverses, sur plusieurs secteurs. 

Intérim et droits sociaux : aide à la formation

Le FAFTT (Fonds d’assurance formation du travail temporaire) permet aux intérimaires de faire le point sur leur parcours professionnel ou de changer d'orientation : PTP (projet de transition professionnelle) ; CPF (compte personnel de formation) ; entretien professionnel ; bilan de compétences ; formation individuelle...

Aide au logement : intérim et droits sociaux

L'intérimaire est accompagné(e) dans sa recherche de logement avec des outils pratiques et des garanties pour rassurer les bailleurs.

Plusieurs solutions sont à sa disposition :

  • garanties pour couvrir le propriétaire, gratuites pendant 3 ans (assurance couvrant les loyers, garantie dégradations immobilières, assistance juridique étendue, assurance « Vacance locative »). Les garanties du FASTT complètent la garantie VISALE d'action logement ;
  • aide pour payer la caution et les honoraires d’agences immobilières (prise en charge jusqu'à 50 % des honoraires des agences immobilières, dans la limite de 500 €) ;
  • possibilité de souscrire une assurance multirisques habitation à partir de 9,95 €/mois ;
  • solutions de prêts pour financer l’achat d’un appartement ;
  • lors des missions loin du domicile, le FASST fournit des solutions de logement adaptées et une aide financière pour financer l'hébergement ;
  • le FASST peut se porter garant pour appuyer une demande dans le parc social ;
  • l'intérimaire peut bénéficier du point « Conseil logement »un accompagnement renforcé, à toutes les étapes du projet, par un expert logement ; 
  • le site du FASST dispense de nombreux outils et conseils pour rechercher un logement et l'équiper. Il permet aussi de publier des annonces.

Intérim et droits sociaux : une couverture santé renforcée

Mutuelle

Depuis 2016, comme tous les salariés, les intérimaires bénéficient désormais d’une couverture santé proposée par leur employeur. La mutuelle Intérimaire Santé est accessible et automatique dès la première mission en intérim dépassant 414 heures travaillées en intérim au cours des 12 derniers mois. Elle débute dès la première heure travaillée pour les intérimaires en CDI intérimaire ou en contrat de mission de 3 mois et plus.

Accompagnement personnalisé

Si l'intérimaire est hospitalisé suite à un accident du travail, il peut être accompagné dès les premiers jours suivant l’accident du travail avec des prestations d’assistance de proximité, puis des conseils permettant une reconversion professionnelle compatible avec la nouvelle situation.

Téléconsultation médicale

Les intérimaires peuvent bénéficier, gratuitement, de conseils médicaux, délivrés par des professionnels de santé via une plateforme téléphonique dédiée.

Des déplacements facilités : intérim et droits sociaux

Différents services visent à faciliter l'autonomie de déplacement des intérimaires. Le FASTT leur facilite l'accès à la location d'un véhicule même en longue durée et à prix réduit (5 € par jour, pendant 90 jours et partout en France). Il leur permet la réparation de leur véhicule personnel à moindre coût. Les intérimaires peuvent également bénéficier de prix négociés pour l’entretien, l’assurance et le carburant.

Enfin, ils peuvent bénéficier d'aides au financement du permis de conduire, via le FASST, mais aussi via divers dispositifs : permis à 1 € par jour, solutions de microcrédit, aides de Pôle emploi ou des missions locales...

Intérim et droits sociaux : des aides pour les loisirs

Des possibilités de financement adaptées à tous les projets personnels (achat immobilier, mais aussi voiture, travaux, voyages...) sont disponibles. Tout au long de l'année, les intérimaires peuvent notamment bénéficier d'avantages sur des séjours de vacances « famille » ou encore « 18-25 ans ».

Aide pour la garde d'enfants : intérim et droits sociaux

Le FASTT propose des solutions adaptées de garde d'enfants (en crèche ou à domicile), et ce, sans condition d'ancienneté. À domicile, des gardes sont mises en place à 1 € de l'heure, à hauteur de 80 heures par an. En crèche, le coût est calculé sur la base du quotient familial, dans la limite de 400 heures par an et par famille.

Intérim et droits sociaux : accompagnement social​

Le FASST propose un accompagnement pour toutes les difficultés de la vie : démarches administratives, accident de travail, recherche de logement… Via son site, il apporte une méthodologie pour mieux gérer son budget. Enfin, les intérimaires peuvent avoir accès à des regroupement de crédits.

Intérim

Intérim : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différentes modalités
  • Des conseils sur le cadre légal
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider