Intérim du bâtiment

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

L'intérim du bâtiment, comme : l'intérim médical, l'intérim tertiaire, l'intérim industrie, l'intérim en restauration, l'intérim transport et logistique, offrent un grand panel de métiers.

Toutes ces branches d'activité permettent de trouver un emploi en intérim en concordance avec votre profil.

Lire l'article Ooreka

Qu'est-ce que l'intérim du bâtiment ?

Casque de chantier

Le secteur du BTP (Bâtiment et Travaux Publics) se porte bien et offre des centaines d'emploi à proximité de chez vous ou dans toute la France avec des possibilités à l'étranger (intérim étranger).

Les opportunités ne manquent donc pas et les sociétés du BTP sont en recherche active de collaborateurs en recrutant à tour de bras.

Des entreprises d'intérim se sont donc spécialisées dans ce domaine d'activité pour répondre aux éventuels besoins des entreprises. Elles jouent le rôle d'intermédiaire entre l'intérimaire et les sociétés concernées.

Intérim du bâtiment : quel domaine d'activité ?

Le secteur du bâtiment va se décomposer en deux grandes parties : le gros œuvre et le second œuvre :

  • le gros œuvre qui correspond à la construction des fondations et des structures (murs, planchers) ;
  • le second œuvre qui permet « d'habiller » et de finir le bâtiment :
    • équipements sanitaires ;
    • menuiserie ;
    • charpente ;
    • revêtement des sols ;
    • isolation ;
    • plâtrerie ;
    • installations électriques.

De ce fait, on retrouvera une multitude de métiers qui offriront beaucoup de perspective d'avenir, en voici quelques-uns :

  • Les métiers de la fonction d'étude et de gestion :
    • architecte ;
    • géomètre topographe ;
    • métreur ;
    • ingénieur ;
    • dessinateur ;
    • chargé d'étude ;
    • chef de chantier ;
    • conducteur de travaux.
  • Les métiers du gros œuvre :
    • ouvrier du béton, manœuvre, aide de chantier ;
    • maçon ;
    • plâtrier ;
    • charpentier bois ;
    • coffreur boiseur ;
    • couvreur ;
    • soudeur ;
    • monteur d'échafaudages.
  • Les métiers du second œuvre :
    • carreleur, carreleur mosaïste ;
    • peintre en bâtiment ;
    • menuisier ;
    • métallier ;
    • plombier ;
    • solier moquettiste ;
    • plaquiste ;
    • vitrier.
  • Les métiers de la conduite :
    • conducteur d'engins ;
    • grutier.

Qui est concerné par cet intérim ?

Ce secteur d'activité offre des carrières très variées selon votre niveau d'études et votre expérience professionnelle.

Toutes les personnes spécialisées dans ce secteur d'activité peuvent devenir intérimaires pour obtenir des missions d'intérim qui quelquefois débouchent sur un emploi en CDD ou en CDI.

Ces différentes missions peuvent aussi concerner :

La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel crée un nouveau cas de recours à l'intérim spécifiquement dédié à l'emploi de travailleurs handicapés. Du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2021, à titre expérimental, la mise à disposition d'un salarié temporaire auprès d'une entreprise utilisatrice peut intervenir lorsque ce salarié temporaire est un bénéficiaire de l'obligation d'emploi.

Intérim bâtiment : carte BTP

Une carte professionnelle (carte BTP) a progressivement été mise en place depuis le 22 mars 2017. Elle concerne tous les salariés du BTP qu'ils soient salariés ou intérimaires. La carte BTP doit être demandée par l'employeur ou l'entreprise de travail temporaire.

Le déploiement de cette carte professionnelle s'est effectué par zones géographiques. La zone 1 (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie) est concernée depuis le 22 mars 2017, tandis que la zone 2 (Pays-de-la-Loire, Centre-Val-de-Loire, Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est) l'est depuis le 1er mai 2017. Pour la zone 3 (régions Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Corse), sa mise en place s'est effectuée au 1er juin 2017. Depuis le 1er août 2017, la région Île-de-France et les départements d’Outre-mer sont entrés dans le dispositif. Les employeurs de ces 2 zones disposaient d’une période transitoire de 2 mois.

Toutes les entreprises doivent avoir effectué les démarches d’obtention de la carte BTP depuis le 1er octobre 2017.

Intérim bâtiment : où s'inscrire ?

Pour travailler en intérim, les personnes, souhaitant devenir intérimaires, doivent s'inscrire dans une ou plusieurs agences spécialisées dans leur domaine d'activité.

Lire l'article Ooreka

Avantages et inconvénients de cet intérim

L'intérim en bâtiment, comme tous les autres secteurs d'activité, offre son lot d'avantages et d'inconvénients.

Les avantages

L'intérimaire organise sa carrière professionnelle comme il le souhaite (missions de courte ou de moyenne durée, temps partiel, etc.).

Grâce à ces nombreuses missions diverses dans différentes sociétés, il enrichira rapidement son expérience professionnelle et ses compétences. L'intérimaire bénéficie de la formation en intérim et du droit des intérimaires. Ainsi, le CPF de transition professionnelle est ouvert depuis l’ordonnance n° 2019-861 du 21 août 2019 aux salariés intérimaires (article L. 6323-17-1 du Code du travail modifié).

Les inconvénients

Cela peut devenir rapidement une situation précaire si on n'enchaîne pas régulièrement des missions d'intérim. Les organismes de crédit n'apprécient pas le statut d'intérimaire, il est souvent difficile de décrocher un prêt bancaire.

Lire l'article Ooreka
Intérim

Intérim : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différentes modalités
  • Des conseils sur le cadre légal
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider