Intérim étranger

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Le travail en intérim est pour vous une vocation, et vous souhaitez dorénavant réaliser une expérience sur l'intérim à l'étranger pour enrichir vos expériences professionnelles et personnelles.

Intérim à l'étranger : comment faire ?

Comment faire progresser votre carrière rapidement ?

Dans un premier temps, pour partir faire de l'intérim à l'étranger, il est obligatoire de s'inscrire dans une agence d'intérim en France, certaines sont spécialisées dans l'intérim à l'étranger.

Si vous êtes embauché par cette dernière, vous pourrez lui faire part de vos souhaits sur votre destination et le secteur d'activité concerné.


Intérim étranger : qui est concerné ?

Les personnes concernées par l'intérim à l'étranger sont souvent des personnes ayant un profil assez pointu ou très spécialisé dans un domaine bien particulier.

Ces salariés intérimaires peuvent effectuer de :

  • l'intérim étudiant : cela s'adresse plus particulièrement à des jeunes diplômés ;
  • l'intérim cadre qui bénéficie d'une riche expérience professionnelle permettant d'accéder à des postes à responsabilités ;
  • l'intérim seniors pour profiter de leur grande expertise.

Dans tous les cas, l'intérimaire, souhaitant effectuer des missions d'intérim à l'étranger, devra être au minimum bilingue et parler la langue du pays d'accueil.

Il sera aussi demandé au salarié intérimaire :

  • d'avoir une première expérience professionnelle à l'étranger,
  • d'avoir effectué ses études ou des stages à l'étranger.

Intérim à l'étranger : dans quel secteur d'activité ?

Tous les secteurs d'activité et tous les métiers sont concernés.

Cependant, il existe dans certains pays une grande pénurie de main-d'œuvre ou de métiers spécialisés. C'est le cas, dans le BTP et la restauration, car les postes proposés correspondent souvent à des missions pour :

  • des directeurs industriels,
  • des managers, ou manager commercial,
  • des techniciens expérimentés,
  • des ingénieurs.

Néanmoins, si le pays d'accueil ne possède pas la main-d'œuvre spécialisée, les missions peuvent aussi concerner des ouvriers qualifiés, tels que : mécanicien, soudeurs, cuisiniers, etc.

Les missions, quant à elles, peuvent durée de 3 à 6 mois voire 18 mois pour certaines.

Comment fonctionne l'intérim à l'étranger ?

Le salarié intérimaire sera donc inscrit dans une agence de travail temporaire en France.

Cette dernière détachera son intérimaire à l'étranger, sous réserve que le pays d'accueil autorise bien l'activité de travail temporaire et sous réserve du respect des éventuelles conditions nationales d'exercice du travail temporaire.

Quelle législation ?

La législation française s'applique quand c'est le lieu du siège de l'entreprise de travail temporaire qui prime, c'est-à-dire, le lieu où le contrat de mission a été établi.

La loi et les accords collectifs applicables seront aussi effectifs pour le droit des intérimaires et le contrat de travail temporaire.

La législation du pays de détachement s'applique pour les problèmes liés aux conditions d'exécution du travail, car ils sont liés et réglés par les conventions du lieu du siège social de l'entreprise utilisatrice ou soit le lieu d'exécution de la mission.

Bon à savoir : sachez qu'il n'est pas possible pour les agences d'intérim de déléguer des salariés intérimaires de nationalité étrangère (hors UE) à l'étranger.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !