Intérim industrie

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Le travail en intérim offre de belles opportunités de carrière, il peut concerner : l'intérim du bâtiment, l'intérim médical, l'intérim tertiaire, l'intérim en restauration, l'intérim transport et logistique ou l'intérim industrie.

Toutes ces branches d'activité permettent de trouver un emploi en intérim en cohérence avec votre profil.

Qu'est-ce que l'intérim industrie ?

Femme et homme avec casque de chantier

Le secteur de l'industrie regroupe des centaines de métiers très variés correspondant à des expertises et des niveaux d'étude très différents.

  • Cela permet à toutes les personnes intéressées par ce secteur et possédant l'expérience professionnelle dans un domaine particulier de travailler dans les métiers de l'industrie.
  • Des entreprises d'intérim se sont donc spécialisées dans ce domaine d'activité pour répondre aux besoins des entreprises.
  • Elles recherchent donc des professionnels dans les différents secteurs d'activité de l'industrie pour les mettre en relation avec les sociétés utilisatrices.

Ces spécialistes de l'industrie deviendront des intérimaires au service des agences de travail temporaire.

Intérim de l'industrie : pour quel métier ?

Les métiers de l'industrie évoluent très rapidement, les machines et la robotique devenant performantes et sophistiquées de jour en jour.

Les métiers de l'industrie concernent :

  • l'industrie de l'automobile : agent de location, carrossier, garagiste, mécanicien, dépanneur remorqueur, contrôleur technique, peintre en carrosserie, etc. ;
  • l'industrie de la science : archéologue, paléontologue, ingénieur, chercheur, statisticien, mathématicien, etc. ;
  • l'industrie de l'aéronautique divisée en plusieurs sections :
    • les métiers commerciaux : agents (d'accueil, d'escale, de réservation), les analystes de vol, le chef d'escale ;
    • les spécialistes de l'aéronautique : contrôleurs aériens, préparateurs de vol, techniciens, ingénieurs, agents d'opération, météorologistes aériens, déclarants en douane, etc. ;
    • le catering : les agents, les chauffeurs chargeurs, les employés des prestations alimentaires, etc. ;
    • conception, maintenance aéronautique : aérodynamiciens, dessinateurs, mécaniciens, ingénieurs, concepteurs de structures, électriciens aéronautiques, mainteniciens, etc. ;
    • le personnel volant : hôtesses de l'air, stewards, personnels navigants, pilotes, commandants de bord, etc. ;
    • les métiers de piste : agents, avitailleurs, ingénieurs, mécaniciens, nettoyeurs, responsable zone avion, pompiers dans l'aéronautique, etc. ;
    • la logistique : agents de fret, bagagistes, magasiniers, manutentionnaires, techniciens, etc. ;
  • l'industrie chimique  : opérateurs de fabrication, opérateurs sur appareil de transformation, pilote d'installation des industries chimiques, etc. ;
  • l'industrie graphique, du bois, du papier carton, du verre, des matériaux propose aussi de nombreux métiers ;
  • l'industrie agroalimentaire et alimentation se divise en plusieurs sections :
    • alimentation : boulangers, bouchers, charcutiers, préparateurs, chefs de rayon, etc. ;
    • agroalimentaires : agents (conditionnement, laboratoire, technique), analystes, chefs de produit, contrôleurs qualité, opérateurs de fabrication, responsables, techniciens en génie alimentaire, etc. ;
    • industrie laitière : ouvrier laitier, responsable de production, contrôleur laitier, techniciens (fromager, contrôle laitier, laboratoire), etc. ;
    • œnologie : œnologues, brasseurs, chefs caviste, sommeliers, etc. ;
    • abattoirs : désosseurs, saigneurs, conditionneurs, etc. ;
  • l'industrie de la sécurité et protection industrielle qui proposent des métiers riches et variés dans :
    • l'hygiène industrielle, hospitalière, environnementale ;
    • la sécurité des biens et des personnes ;
    • la sécurité et protection industrielle ;
    • la police, la radioprotection.

Bon à savoir : la liste est loin d'être exhaustive et les opportunités et les offres d'emploi ne manquent pas dans le secteur de l'industrie.

De ce fait, les agences d'intérim mettent tout en œuvre pour trouver des candidats spécialisés dans ces différents métiers.

Important : le recours à l'intérim doit rester limité à des situations particulières et ponctuelles. Comme l'a rappelé la chambre sociale de la Cour de cassation le 21 juin 2017 (pourvoi n° 16-10.999), le contrat de mission ne peut avoir « ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l'activité normale et permanente de l'entreprise utilisatrice » (article L. 1251-5 du Code du travail).  

Qui est concerné par cet intérim ?

Toutes les personnes possédant le profil adéquat peuvent travailler dans le secteur de l'industrie.

Il peut concerner aussi :

  • l'intérim étudiant, ce dernier souhaitant compléter ses connaissances dans le cadre de ses études ;
  • l'intérim cadre pour des postes à responsabilité en cohérence avec la spécialité recherchée ;
  • l'intérim seniors, ceux-ci possèdent une véritable expertise au service des sociétés ;
  • le management de transition qui correspond à des missions plus ponctuelles suivant la stratégie mise en place par l'entreprise concernée.

Pour pallier la pénurie d'emploi dans ce secteur d'activité, les agences de travail temporaire forment régulièrement leurs intérimaires. Ce qui leur permet de proposer à leurs entreprises clientes des candidats fiables, compétents et toujours à la pointe de la technologie.

Avantages et inconvénients de cet intérim

L'intérimaire travaillant dans l'industrie ou dans d'autres secteurs d'activité bénéficie d'avantages, mais doit aussi faire face aux inconvénients.

Les avantages

  • L'intérimaire gère sa carrière professionnelle en travaillant pour différentes sociétés selon les missions qui lui sont confiées (temps plein, temps partiel, missions de courte durée).
  • Il s'enrichit au fur et à mesure et possède rapidement une bonne expertise dans son domaine d'activité.
  • Il bénéficie aussi de la convention de travail temporaire et du droit des intérimaires.

Les inconvénients

  • L'intérimaire doit rester dynamique, compétent et motivé pour enchaîner régulièrement des missions afin de ne pas tomber dans la précarité.
  • Les banques ne sont pas très friandes du statut intérimaire, de ce fait, il est difficile d'obtenir un prêt bancaire.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !