Management de transition

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Le management de transition ou intérim manager, comme l'intérim étudiant, l'intérim cadre, l'intérim seniors donne la possibilité de s'intégrer et de rejoindre le marché du travail.

Qu'est-ce que le management de transition ?

Cadre 1er plan, groupe au 2nd

Le management de transition est destiné aux cadres supérieurs, voire dirigeants, qui ont effectué pendant de nombreuses années des fonctions à responsabilité techniques et/ou managériales.

Ce sont souvent des seniors qui désirent toujours « baigner » dans la vie active et qui souhaitent réaliser des missions dans différentes entreprises.

Ils ont souvent le statut de :

  • profession libérale,
  • gérant,
  • salarié en portage salarial,
  • salarié intérimaire.

En qualité d'indépendants, ils peuvent facturer leurs prestations sous forme d'honoraires. Contrairement à l'intérim cadre, le management de transition est dans une logique de changement.

L'intérim cadre, quant à lui, permet à un cadre en recherche d'emploi de trouver un emploi pérenne.

Comment fonctionne le management de transition ?

La mission de ces cadres de haut niveau consiste à intervenir à temps partiel, à temps partagé ou à temps plein sur des missions stratégiques et relativement complexes qui sont confiées par des entreprises.

Celles-ci ont souvent une durée de 3 à 20 mois.

Les principales qualités requises

Le management de transition demande à ces cadres dirigeants :

  • d'être disponibles, flexibles et d'une grande mobilité géographique,
  • de posséder une grande expertise et un véritable savoir-faire,
  • d'être réactifs et efficaces,
  • d'avoir une grande capacité d'adaptation,
  • d'avoir un grand sens du relationnel,
  • d'être diplomates,
  • d'avoir beaucoup de charisme,
  • d'être au minimum bilingue,
  • d'avoir de sérieuses connaissances dans le domaine d'activité concerné.

Ce manager n'a pas vocation à rester dans la société, contrairement à un intérimaire qui peut se voir embaucher en CDI au terme de sa mission d'intérim. Le management de transition garantit donc à la société l'indépendance des prises de décision du manager.

La mission

Le manager intervient ponctuellement à la demande de l'entreprise pour mener la conduite d'un projet d'envergure.

  • Il va donc prendre des décisions et en assurer la responsabilité.
  • Ne souhaitant pas faire carrière dans la société, le manager de transition pourra remettre en cause une organisation actuelle inadaptée au contexte d'une société et cela en tout impartialité.
  • Cependant, il sera présent dans l'organigramme de la société même si ce dernier n'est pas salarié de l'entreprise utilisatrice.
  • Son but essentiel est de mener à bien le projet qui lui a été confié.

Quel type de mission ?

Bien souvent, le domaine d'intervention du manager de transition concerne souvent :

  • la gestion de crise,
  • la restructuration des entreprises,
  • la mise en œuvre de plan de sauvegarde de l'emploi,
  • la mise en œuvre de réduction de coûts,
  • la fermeture de certains sites d'une entreprise,
  • l'accompagnement de la fusion et/ou l'acquisition d'une entreprise.

Cependant, il peut aussi concerner :

  • Le remplacement temporaire d'un dirigeant  : il prendra les décisions opérationnelles qui s'imposent en son absence. Une délégation de pouvoir ou un mandat social sera donc mis en place.
  • Des opérations de développement dans le cadre de la création de nouvelles entités ou d'un nouveau produit à mettre sur le marché.
  • Le pilotage de projets complexes qui demande une expertise très pointue.

Différence entre le management de transition et l'intérim

Le management de transition n'est pas de l'intérim, même si certaines agences de travail temporaire le considèrent comme tel. Ce n'est pas non plus du consulting.

L'intérim cadre a pour vocation :

  • de répondre à un surcroît d'activité temporaire,
  • de remplacer un salarié absent,
  • et si possible de décrocher un CDI.

Le manager de transition est indépendant :

  • il ne souhaite pas faire carrière dans l'entreprise,
  • il est là pour l'accompagner dans la mise en œuvre d'un projet,
  • il mettra donc ces compétences à la disposition des entreprises, mais ponctuellement.

Avantages et inconvénients de ce management

Le management de transition possède son lot d'avantages et d'inconvénients :

Avantages

  • Il permet à ces managers de grande qualité qui se retrouvent sans emploi (licenciement ou préretraite) ainsi que ceux qui souhaitent cumuler leur emploi et leur retraite, de continuer à exercer leur métier sur le marché du travail.
  • Les missions diverses et variées enrichissent leurs connaissances et leur expertise, le manager est donc « boosté » par ces nouveaux challenges.
  • Il est indépendant et gère sa carrière comme il le souhaite, sa position est clairement définie dès son arrivée dans la société.

Les inconvénients

  • Il est indispensable d'avoir des missions régulières pour rester actif sur le marché du travail.
  • Cette fonction demande une grande disponibilité et une grande mobilité géographique.
  • Le manager de transition doit souvent faire face au comportement parfois hostile des salariés de l'entreprise.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !